Le secret médical interdit à tout médecin de communiquer à des tiers des informations sur son patient. Ce secret couvre l’ensemble des informations dont le médecin a connaissance :

  • les informations qui lui ont été confiées ;
  • ce qu’il a vu, entendu ou compris.

Le secret professionnel s’impose également à tous les personnels de santé ainsi qu’à tous les professionnels intervenant dans le système de santé. Dans certains cas, des professionnels de santé peuvent toutefois échanger des informations médicales sur un patient. Dans ce cas, ils doivent tous participer à sa prise en charge et les informations échangées doivent être nécessaires à la continuité des soins, la prévention et le suivi médico-social et social du patient. Le partage d’informations entre professionnels ne faisant pas partie de la même équipe de soins nécessite le consentement préalable du patient.